Compagnie T.R.A.C.K.

 

Un thriller sous l’oeil impitoyable d’un cyclone

Par une nuit de tempête, une femme solitaire se barricade lorsqu’une jeune étrangère lui demande refuge. Contrainte de l’accueillir, elle ignore à cet instant qu’elle vient de laisser s’engouffrer le plus terrifiant des cyclones. Un duel féroce s’engage alors, nous conduisant cœur battant au bout d’une énigme, qui souffle tout sur son passage.

Pièce coup de poing autour d’un secret de famille
Cyclones pose un dilemme : Comment faire face à la révélation d’un secret ? Se taire, même s’il nous détruit, ou le dévoiler, au risque de détruire l’Autre ?

 

Voir la Bande annonce

Tempêtes de silence

CYCLONES est un huis clos dressant deux femmes face à un dilemme : comment faire face à la révélation d’un secret ? Se taire, même s’il nous détruit, ou le dévoiler, au risque de détruire l’Autre ?

Leyna, incarnée Daniely Francisque, trentenaire solitaire et désenchantée, vit retranchée d’un monde extérieur qu’elle considère comme menaçant. Ecorchée vive, elle noie vainement dans l’alcool un secret qui la gangrène.

Aline, interprétée par la jeune Gloriah Bonheur, adolescente mal dans sa peau, a besoin de ré-enchanter sa vie. En quête de vérité, elle se nourrit des moindres détails de l’histoire de Leyna pour donner sens à sa propre existence.

Le cyclone est le troisième personnage de la pièce et structure sa dramaturgie. L’intention est de créer une analogie entre le phénomène climatique et le « cyclone intime » vécu par les personnages. L’approche redoutée du cyclone précipite les protagonistes dans un huis clos qui les force au face à face. La tension des personnages suit la courbe ascendante des vents, jusqu’au passage faussement calme de l’oeil du cyclone. Cet oeil puissant capable de suspendre le vent, écarter le temps, faire éclater les silences et mettre à nu les vérités cachées.

Le corps en-jeu

Le corps et son mouvement structurent l’art de la compagnie TRACK. La mise en scène de Patrice Le Namouric fait du corps des actrices la colonne vertébrale de ce spectacle, ce qui les engage dans un jeu corporel intense. Ici, les mots s’incarnent dans un théâtre organique, où chaque regard, chaque geste, chaque posture stimule les sens du spectateur invité à « dé-construire » ce qu’il voit, entend et comprend.

Trajectoire du “Cyclones”

Créé en 2016, Cyclones sillonne la Martinique, fait escale en Guadeloupe, puis poursuit sa trajectoire jusqu’au festival d’Avignon OFF 2017, où la pièce est sélectionnée parmi les 10 Coups de coeur du Club de la Presse Avignon-Vaucluse. En une trentaine de représentations, Cyclones a déjà soufflé plus de 2 000 spectateurs.

 

Un manifeste esthétique
"Ici le mouvement et la gestuelle font partie intégrante d’une réelle écriture que l’on pourrait appeler chorégraphique ou mimographique. Il s’agit bien d’un texte, d’un texte corporel. Et c’est là où Cyclones est une affirmation esthétique forte"  Yves Marc, Théâtre du Mouvement

L’équipe de création

Auteur Daniely Francisque Metteur en scène & scénographe Patrice Le Namouric  Actrices Daniely Francisque et Gloriah Bonheur  Lumière Marc-Olivier René 〉 Musique Grégory Privat 〉 Ambiance sonore Didier Adréa 〉 Voix off Jérémy Edouard 〉 Costumes Olivier Couturier 〉 Collaborations artistiques Josiane Antourel (chorégraphie), Roseline Cyrille (voix) Yves Marc (mime corporel) Jean-Claud Psyché (scénographie 〉 Photographie Nicolas Derné 〉 Traduction anglaise Naïma Carthew

Production : Compagnie TRACK (Théâtre de Recherche Artistique pour Comédiens en Karayib)

Aides : DAC Martinique, Collectivité Territoriale de Martinique, Domaine de Fonds Saint-Jacques, Associations ICAR, Mawon

Soutien : Tropiques Atrium, Scène Nationale (Martinique) 〉 Théâtre du Mouvement (Montreuil)

Mécènes : AXA Caraïbes et Lagencedecom

Formes de représentation :
Lecture (45 mn)
versions frontale (70 mn)
version circulaire (70 mn)
version française ou anglaise

Création réalisée dans le cadre des résidences du Domaine de Fonds Saint-Jacques – Centre des Cultures et des Arts de la Caraïbe